Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 23:01
Comme pour beaucoup de jeunes animaux, ce qualificatif de mignon peut être attribué au petit du mouton.

Avec environ, le plus souvent, ses  25 cm au garrot et autant en longeur (sans compter la tête), pour un poids de 1 à 1,6 kg, le nouveau-né du Mouton d'Ouessant type ancien l'est sans aucun doute particulièrement, "mignon".

Bigoudène des Lutins du Montana, agnelle de 24h, née de Pangée (et Grichka), le 22/03.

Toujours Bigoudène, de face...

...puis de profil....Bien mignonne.....

Sur le caractère mignon:
Konrad Lorenz, un des pionniers de l'éthologie (science de l'étude du comportement animal) explique très bien ce qui caractèrise les individus que l'on qualifie de mignons.
Modèle réduit de l'animal adulte, avec pour la tête  un racourcissement de la face et un front particulièrement bombé. Si on rajoute une certaine maladresse, un regard innocent et quelques cris de détresse, il y a là tout le coktail pour en faire craquer plus d'un et surtout plus d'une. Ce caractère mignon ou encore poupon est un élément important de ce qui incite les humains à ressentir une sorte de besoin réflexe de protection vis à vis du petit être, qu'il soit humain ou encore animal, si la nature a donné à ce dernier les caractèristiques ci-dessus.
Ainsi le souriceau pourra attendrir autant que l'éléphanteau, mais l'agneau avec une tête ronde se rapprochant de celle du bébé humain fera l'unanimité.
Les humains, pas toujours conscients de ce phénomène, sont allés instinctivement jusqu'à créer (en sélectionnant) des animaux à face de poupon et membres raccourcis pour satisfaire ce besoin d'animal-baigneur. Les exemples dans les races de chiens et de chats sont nombreux....

Toujours est-il que même mignon, l'agneau Ouessant change vite et le deviendra moins. Certes, il restera fort sympathique mais ce ne sera plus le poupon des premiers jours. Donc, comme pour tout autre animal, avant de se lancer dans une acquisition, parce que sous le charme de l'agneau, il faut bien prendre en considération que l'on s'engage pour 10, 12 ans et parfois plus de certaines contraintes pour satisfaire la vie de ses petits protégés.
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Trop mignon!!!♡♥♡♥♡♥♡♥♡♥♡♡♥♡♥♡♥♡♥♡♥♡♡♥♡♥♡♥♡♥♡♡♥♡♥♡♥♡♥♡♥♡♥♡♥♡♥♡♡♥♡♥♡♥♡♥♡♥♡♥♡♥♡♥♡♥♡♥♡♥♡♥♥♡♡♥♡♥♡.....trop MIGNON!!!♡♥♡♥....
Répondre
M
est ce que le poids à la naissance permet de prévoir l'avenir au sujet de la taille une fois adulte, est ce qu'un tout petit agneau peut devenir un adulte grand, ou un grand agneau, sans problème dans sa croissance, piétiner et s'arrêter dans le standart ? est ce qu'ils grandissent tous dans les mêmes proportions ou bien est ce que c'est variable d'un individu à l'autre ?
Répondre
D

En fait les deux.
Dans une souche de petits animaux(brebis et beliers) les agneaux auront plus tendance à être petits comparativement à une souche aux limites sup(ou plus du standard) qui donnera de plus grands
agneaux.
Ensuite en supposant un troupeau homogène et aux caractères fixés, il y a toujours des sujets plus ou moins grands, à cause de la génétique et des lois de l'hérédité; mais aussi la forme de la mère
durant la grossesse, l'alimentation durant l'hiver...Ma plus grosse agnelle à la naissance dans mon lot de grises 2008 n'a pas grandi plus que les autres par la suite. Mais aussi, de gros
agneaux peuvent donner de plus forts moutons et inversement certains sont prédestinés à être petits quand on voit la crevette à la naissance. Tout cela dans des conditions de nourrissage qui
doivent être corrects à la mamelle comme au pré... Chaque année, je m'entraîne à percevoir le devenir du nouveau-né et tout en restant modeste, il n'y a que rarement de surprises pour la
suite. Quand je regarde mes adultes et ressors leurs photos de nourrissons, "ce sont bien eux" dans leur morphologie et allure.
C'est au moment du sevrage (en supposant qu'il y a eu santé, lait et herbe à volonté) quand l'ageau a trois quatre mois que les choses sont plus évidentes. L'idéal est encore à 6 mois, on
limite encre plus les surprises. Tout cela pour des agneaux nés au printemps et pas une naissance atypique de fin d'été ou d'automne...
Ceci étant , on peut toujours craindre l'exception qui confirme la règle. 


H
j'avoue que c'est craquant... ca rappelle un peu l'enfance, l'innocence...
Répondre
D

Dans l'article j'avais écrit que cela en ferait craquer plus d'un. Gagné , vous êtes au moins deux...


L
c'est vrai qu"il est mignon.

bisous xxx
Répondre