Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

13 mars 2018 2 13 /03 /mars /2018 17:00
J moins ...?

Depuis plusieurs jours, est passé le cap des 145 jours de gestation possible pour les brebis éventuellement fécondées le plus précocement.

J'ouvre donc l'œil, matin, midi et soir. 

J moins ...?

Ce soir, après une habituelle virée sur le domaine pour détecter une solitaire qui se serait isolée dans un coin un peu éloigné du secteur dortoir, je compte et recompte les filles.

J moins ...?

Mais non, bien que dispersées sur les parcs, elles sont toutes là et sur pattes, non suitées et tranquilles, et rien dans les cabanes qui aurait vu le jour en après-midi.

J moins ...?

Pas totalement étonné.

Dernièrement, j'ai profité de la séance d'administration du vermifuge et de la taille des onglons avant la période d'agnelage, pour vérifier l'état de gestation des potentielles reproductrices.

J'ai remarqué que le nombre de femelles en apparente gestation fortement avancée n'était pas aussi important que je pouvais le penser.

Néanmoins, il me faut être attentif par principe, déjà pour celles-ci.

Ensuite, je sais la nature farceuse et que les brebis aux ventres les plus volumineux et aux mamelles les plus remplies sont parfois devancées par d'autres aux attributs plus modestes et moins impressionnants qui pouvaient laisser présager plus d'attente nécessaire d'ici leur mise-bas.  

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
Bonjour,<br /> j'ai l'impression que si on laisse un bélier toute l'année dans une troupe de Ouessant (ce qui n'est pas toujours possible ni souhaitable), on évite un "effet bélier" et les brebis se règlent naturellement sur la période la plus favorable pour les naissances. Sur un troupeau de Ouessant que je suis depuis une vingtaine d'années, dans cette configuration de brebis toute l'année en présence du bélier, les naissances débutent au plus tôt en mars, le plus souvent en avril/mai. A une exception près, un épisode de réintroduction d'un bélier dans le troupeau, après plusieurs mois sans bélier : les brebis ont déclenché leurs chaleurs hors période habituelle.
D
bonjour<br /> votre témoignage est intéressant en rapport à ce troupeau. Merci.<br /> oui, en général c'est ainsi. mais les naissances de février sont possibles également (comme sur Ouessant autrefois), et puis ensuite, bien que primitif, le Ouessant , les Ouessant, sont sous l'influence de longue date d'ovins d'autres origines qui peuvent bousculer les cycles. Le domestique moins primitif étant sujet à bien des rythmes bien moins naturels, des naissances plus décalées sont parfois notables. Tout dépend donc aussi des souches et leur histoire parfois, sinon souvent, inconnue.<br /> Et comme vous dîtes, en dehors de l'effet de la réduction de l'ensoleillement d'automne sur les femelles, l'effet bélier sur les brebis peut jouer également. Ce qui arrive, bien que rarement, quand je remets mes mâles avec les femelles en avril.<br /> Mais sinon, qu'est-ce que c'est bien agréable d'élever un type ovin qui a conservé ses rythmes de reproduction naturels (pas dégénéré sur ce point par la domestication), et pour lequel les choses se passent comme elles doivent (devraient) se passer en nature. Chaque chose en son temps. Les agneaux au printemps... et les tomates en été!
C
Bonjour,<br /> <br /> Ici déjà 4 naissances sur une cinquantaine de brebis. Pour nous, en Suisse, à 1'000 d'altitude, et par rapport aux années précédentes c'est extrêmement tôt! Réchauffement climatique?! ;-)<br /> <br /> Belle saison
D
bonjour<br /> chez nous dans l'hexagone tôt c'est janvier quand on laisse faire. Sinon de façon plus ordinaire dès février...toujours si on accouple tôt.<br /> Je suis partisan du plus "normal" sans besoin d'intervention logiquement, pas avant mi mars, et à l'avenir je concentrerai sur avril et mai uniquement. d'ailleurs mes animaux me prouvent qu'ils préfèrent globalement se régler ainsi et ils ont bien raison (le froid revient en fin de semaine avec gel nocturne, c'est pas top!)<br /> Bon agnelage également.