Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

18 mai 2019 6 18 /05 /mai /2019 16:46
Fini pour 2019

L'agnelage est finalement terminé pour 2019 chez les Lutins. Après capture et vérification, la dernière brebis visuellement suspectée d'être encore gestante s'avère finalement ne pas l'être. Sa toison importante avait laissé planer le doute.

Fini pour 2019

La minuscule Cacahuète fut donc bien la dernière naissance de cette saison.

Fini pour 2019

Une saison d'agnelage au final bien particulière.

D'abord côté météo avec du froid tardif sur toute la durée, provoquant gel nocturne, sans compter le vent du nord fréquent. Situation installant inquiétude, nuits et journées saucissonnées, fatigue et complications par pertes à cause d'hypothermie malgré une attention extrême.

 

Fini pour 2019

Heureusement, pour les agneaux démarrés mais pas pour les sols, très peu de pluie, donc peu d'humidité ambiante.

Fini pour 2019

Des résultats un peu particuliers, avec d'abord un sexe ratio en faveur des agneaux mâles (17 pour 10 agnelles), mais aussi une paire d'avortements, quelques brebis mises en reproduction et finalement non gestantes, plusieurs agneaux morts à cause d'une mauvaise présentation à la naissance dont un cas nécessitant césarienne, et même une brebis morte après agnelage.

Bref une saison tout à l'opposé du printemps 2017 qui s'était déroulé sans aucun problème.

Côté toisons, saison particulière également pour les colorations exprimées  Malgré calcul des accouplements et la prise en considération de la présence de toutes les variantes colorées du Ouessantin chez les Lutins, la part loterie en règles génétiques a produit ...

En formes Agouti, peu de "blanc", un seul "grey", deux "swiss".

En formes Non agouti, uniquement du "noir", aucun "brun".

La variante "faded" ne s'est exprimée que sur quatre animaux.

Une année donc plutôt "noir".

Sinon, comme il se doit, Avril fut bien le mois du pic des naissances chez le Ouessant Lutin.

Fini pour 2019

Les béliers ont rejoint les brebis depuis plusieurs semaines. Les premiers agneaux ont déjà l'allure de petits moutons. Le troupeau au complet va ainsi pouvoir mener quelques semaines paisibles encore, avant la période de la tonte perturbatrice.

L'herbe de mai est bien verte, mais clairsemée suite à la sécheresse de l'an passé et pas bien haute à cause du peu de pluie sur la région et du froid toujours présent à cette date du printemps. De là, d'autres inquiétudes commencent à poindre… Que seront les foins? Puis l'été? Et ensuite la morte saison côté denrée? (Déjà il est certain que cette année encore, les Lutins n'auront pas de glands à croquer, les fleurs des chênes, et même les feuilles, ayant gelé il y a une semaine encore)

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Bonjour,
Je suis comme vous, bergère de petits ouessant (mais tout petit troupeau de 5) et j'ai perdu ma favorite au moment de l'agnelage. Le bébé, trop gros, était coincé, césarienne, elle se relève mais meurt pendant la nuit trop fraiche. Pourtant elle était dans sa bergerie avec de la paille. J'en suis très triste et cherche une agnelle ou une brebis pour reprendre sa place. Auriez-vous le coeur de me vendre une de vos petites ? Je préfèrerais blanche. Merci de votre réponse
Répondre
D
Bonjour
Pas de chance également.
Je ne pense pas avoir de brebis blanche à vous céder malheureusement, une seule naissance ce printemps...
Bon élevage tout de même!
(pour ce genre de message privé mieux vaut ne pas mettre en commentaire, mais en "contact", merci)
B
Bonjour Dominique, j'ai suivi avec attention votre saison d'agnelage car en ce qui nous concerne c'est notre première avec 3 naissances, sans problème particulier, mais avec quelques inquiétudes tout de même car on ne sait jamais... Les hauts et les bas de vos dernières semaines l'ont prouvé. Je n'oublierai pas Vitale, Miette, et surtout Grilletine dont la photo prise peu avant sa mort est très émouvante. Vos articles nous apportent beaucoup, en connaissance des ces animaux, en humanité. Aussi, il est parfois difficile de laisser un simple commentaire, du moins en ce qui me concerne, devant la perte d'un animal. Mais nous avons partagé votre chagrin. Donnez nous des nouvelles de Frimas régulièrement. Merci
Répondre
D
Bonjour
Merci pour ce sympathique message.
Il est vrai que d'ordinaire tout se passe bien pour ces petits moutons rustiques lors de l'agnelage. Mais parfois quelques soucis à l'intérieur des brebis peuvent se produire, ou encore au moment de la sortie de l'agneau, puis à l'extérieur pour ce dernier. Parfois seulement, mais comme en toute chose, il arrive que le sort s'acharne. Sur les années et le nombre de naissances, au final, ces soucis cadrent avec le pourcentage de pertes moyen théorique dans cet événement qu'est la naissance.
Frimas va bien et je ne manquerai pas de donner de ses nouvelles de temps en temps.
Encore merci et bon élevage donc dans vos débuts.