Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 16:46

Un truc jamais survenu chez les Lutins, un jeune bélier du printemps voit une de ses cornes rongée de l'intérieur.

Nouvel incident

La corne droite de Gléglé présentait une extrémité cassée. Phénomène assez classique chez les jeunes lorsque leurs pointes sont encore tendres. Je ne m'étais donc pas inquiété outre mesure jusqu'à ce que je remarque ces derniers jours que la corne semblait se fissurer. Après capture du bélier, je découvris que sur une dizaine de centimètres cette pointe était creuse.

Je décidai de couper cette partie morte et m'aperçus que l'intérieur présentait de la corne "pourrissante". Il me fallut curer au maximum pour pouvoir ensuite injecter un désinfectant avec antibio en espérant stopper la progression.

Il me faudra répéter l'opération et logiquement tout rentrera dans l'ordre. L'avenir dira.

Nouvel incident

J'ai dû rogner l'autre corne pour redonner au jeune une allure plus craquante face aux agnelles de son âge lorsqu'il les retrouvera.

Nouvel incident

En équilibrant au mieux sous tous les angles.

Nouvel incident

Et en s'appliquant à une finition qui avec le temps redonnera une allure naturelle au cornage.

Voilà un travail de faussaire qui s'imposait pour raison de santé, sinon le berger ne trafique jamais les cornages de ses mâles pour tricher face à une nature qui n'aurait pas été très généreuse pour le sieur.

(Seule l'intervention réparatrice est également pratiquée parfois sur une corne cassée devenue un danger pour les autres animaux.)

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Soins
commenter cet article

commentaires

marie-christine 04/12/2015 08:56

j'ai ri en regardant le résultat final de l'égalisation des cornes de votre animal.. maintenant on pourrait le surnommer Harley Davidson, il a un vrai guidon sur la tête !! guidon de super moto, ouah il va faire un tabac cet été auprès des petites femelles à conquérir.
félicitations au "coiffeur".

dominique morzynski 04/12/2015 14:13

c'est vrai qu'il a les poignées pour en faire un tour.

Eric 02/12/2015 21:22

Curieux en effet pourtant ça doit saigner beaucoup une corne comme celle qui lui fait face non ?

dominique morzynski 03/12/2015 20:40

en fait il ne faut pas toucher la racine de la corne, racine qui est d'étendue variable par rapport à la corne, selon sa longueur de pousse selon l'âge...je ne donnerai donc pas de dimension précise

Eric 03/12/2015 20:09

Merci pour les précisions, je ne savais pas

dominique morzynski 03/12/2015 13:09

Non, une corne c'est comme un faisceau de cheveux ou plus encore un ongle; il y a la racine, "vivante" avec sang et nerfs...et la partie "morte" constituée uniquement de matière corne. Il ne faut bien évidemment jamais entailler la partie vivante. La partie non vivante peut quant elle être coupée si nécessaire, comme en cas de mauvais cornage dont les pointes risquent de pénétrer les joues ou l'œil.