Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 22:01

 

Le nombre et la sécheresse ont failli me faire prendre la décision de me séparer de Copernic. J'ai finalement chassé cette idée de mon esprit d'autant que l'évolution de cet antenais se trouvait être déjà présentée dans cette série d'articles. Il m'apparut normal d'aller jusqu'au bout. 

 

 

juillet 11 023

 

 

 Et puis je suis vraiment curieux de découvrir l'évolution de ce cornage xxl de construction assez insolite.

 

juillet 11 017

 

 

 Son assez petite taille à ce jour ainsi que d'autres caractères, malgré une construction encore assez longiligne, m'amènent à conserver Copernic.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Croissance
commenter cet article

commentaires

Lucine Jégat 12/07/2011 11:38


Je crois, Dominique, qu'il faudrait qu'un animal ait au moins cinq pattes pour que tu aies envie de t'en séparer !!! Et encore, je suis sûre que tu lui trouverais un petit quelque chose
d'intéressant !!! Je te comprends, il y a forcément un détail prometteur en chaque mouton, mais on est limité par l'espace !!!
Sinon, j'ai pensé à toi hier au vu d'une annonce de vente pour un mouton d'Ouessant blanc " très rare ", dont la photo me laisse penser qu'il s'agit d'un sacré phénomène de foire chez les Ouessant
!!! ça m'a fait rire en t'imaginant râler contre les gougnafiers qui racontent n'importe quoi !


dominique morzynski 14/07/2011 13:19



J'essaie effectivement Lucine de ne conserver un mouton, bélier en particulier que si j'y vois un intérêt au moins à une éventuelle reproduction, sans tomber dans une considération de beauté
uniquement.


Pour ce qui est du "n'importe quoi" dans le domaine du Ouessant, comme dans beaucoup d'autres choses de nos sociétés et du comportement humain et ses limites, cela fait toujoiurs bondir
intérieurement, mais il faut se blinder (ce qui n'est pas toujours facile). Sinon on ne survivrait pas à la bêtise environnante. Face à l'imbécile, on est toujours contraint de faire des efforts
(jusqu'à un certain point) car on sait que c'est peine perdue, qu'il est incapable d'en faire lui-même ou se remettre en question.


Ce devait être mon instant, Dominique tu te laches, du 14 juillet...ma petite révolution intérieure...Mais Lucine, tu m'en as donné l'occasion.