Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 20:53

 

Quelques retardataires sont encore attendus dans l'agnelage 2011. Le premier de ceux-ci fut découvert ce matin après un mois de calme dans le rythme des naissances. Pas de raison apparente à cela pour autant.

 

juin 11 001

 

Gwasked des L., petit bélier blanc né de Sonnaille des L. et Grichka des L.

Un de plus!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Agneaux 2011
commenter cet article

commentaires

Lucine Jégat 05/06/2011 11:14


Merci à vous deux pour vos réponses.
J'aurais pu hésiter si le bonhomme avait été un peu plus soigneux. Effectivement, certain(e)s commencent à muer, la petite Fine a même perdu spontanément toute sa bourre et Bapa, le beau brun du
Nord, traîne des rubans de vieille laine qui se détachent au gré de ses séances de gratte. Le pignouf attendra donc le bon vouloir de mes brebis ( et le mien ) ce sont elles qui décident !


Thomas SZABO 04/06/2011 11:37


Bien sûr Dominique, il est évident qu'il est préférable de ne pas tondre une brebis gestante... C'était juste un trait d'humour par rapport au constat de Lucine sur l'agnelage qui se traînait chez
elle!!!
A propos de la taille de mes nouvelles, j'étais agréablement surpris, m'attendant à 2 ou 3 cm de plus...
Y aurait-il des domaines où tu sois moins honnête? C'est ce que tu laisses entendre dans ta réponse!!! Mais, je doute que cela soit le cas...
Bonne journée à toi... Nous attendons de la pluie dans la soirée... De quoi faire reverdir les prairies normandes qui ont un aspect pitoyable!!!


dominique morzynski 04/06/2011 19:51



Pour moi elles font 43 mais je préfère mentionner un peu plus que moins pour éviter les déceptions.Et puis avec ou sans laine, ce n'est plus pareil Si donc tu trouves moins tu as peut-être
raison. Je ne laissais pas entendre un manque d'honnêteté dans d'autres domaines, j'ai utilisé le terme "au moins" simplement pour ne pas vouloir prétendre être parfait ni paraître trop
prétentieux Tu as donc raison de douter de filouterie de ma part. Ici l'orage gronde au loin mais rien ne dit que cela tombera au-dessus des prairies des Lutins. J'espère Thomas que tes prés
airont droit au cadeau du ciel. Bon week-end.



Thomas SZABO 04/06/2011 00:36


Pour éviter que cela ne traîne... On peut aussi faire tondre comme je l'ai fait la semaine dernière et s'apercevoir qu'une brebis qui ne semblait pas pleine, l'était tout de même. Le lendemain de
la tonte, un beau petit agneau naissait!!! Heureusement, mon tondeur même s'il n'a pas de plaisir à tondre les Ouessant... le fait en douceur!!! Cette année: 4 à 3 en faveur des agnelles... De quoi
rendre jaloux certains bergers, n'est-ce pas Dominique!!! J'en ai profité pour remesurer le troupeau et constater que les trois Lutines oscillaient entre 41 et 42cm... Ce qui est tout à fait de mon
goût!!! J'ai aussi remarqué que toutes les brebis qui avaient déjà eu un agneau, en ont donné un du même sexe que celui de l'an dernier... As-tu déjà observé une telle chose ou s'agit-il d'une
simple coïncidence?


dominique morzynski 04/06/2011 11:13



Il m'est également arrivé de découvrir des brebis gestantes lors de certaines années de tonte. Dans ce cas j'évite de basculer, tortiller, compresser la future mère même si je n'ai jamais eu
de problème suite à cela. Mais comme on dit "mieux vaut prévenir que guérir". POur les résultats des naissances d'une brebis sur sa "carrière" je ne tire jamais de conclusion, si ce n'est
celle de la loterie et du principe d'une chance sur deux; c'est comme à pile ou face. Et sur ce principe des brebis peuvent n'avoir donné que des béliers ou que des brebis forcément, c'est
mathématique.De plus une brebis ne donnant que peu de petits dans sa vie, il serait hasardeux de tirer des conclusions. C'est comme pour les humains, il y a toujours des tas de recettes pour
définir si ce sera une fille ou un garçon, mais il n'ya pas besoin d'être devin pour s'avancer sur  une inconnue à seulement deux possibilités. Donc pourquoi pas deux, trois, quatre...six
agnelles (ou béliers) sur la vie d'une brebis.


Thomas si les Lutines te conviennent c'est évidemment parfait; Sauf erreur involontaire de ma part qui peut toujours arriver,je pense demeurer honnête au moins dans ce domaine.  



Lucine Jégat 03/06/2011 00:35


Il est bien joli quand même... ici, ça traîne aussi... Quatre mâles, deux femelles, il en reste théoriquement cinq à venir...
Le tondeur m'a appelée ce matin pour me dire " j'arrive à 16 h " alors que je ne lui avais rien demandé... J'en ai profité pour lui rappeler qu'il serait aimable de prévenir la veille, car c'est
pas toujours de la tarte à rassembler tout le monde à deux et je lui ai dit que ça ne serait pas tout de suite parce que les brebis devaient agneler incessamment ( enfin, j'espère... ) Et il me
répond que ça ne gêne pas pour les tondre... Je l'ai envoyé balader un peu sèchement, ce type est un pignouf et il n'aime pas les Ouessant ( qui le lui rendent bien !!! )
Qu'en penses-tu, Dominique, c'est quand même pas terrible d'aller embêter mes brebis maintenant pour leur faire rencontrer un bourrin assez maladroit, en plus, et qui n'a jamais de désinfectant
avec lui nettoyer les coups de lames malheureux ( Il veut toujours aller trop vite, comme s'il faisait un concours, sans regarder ce qu'il fait, il doit croire que ça nous impressionne !!! )


dominique morzynski 03/06/2011 14:04



Effectivement Lucine, mieux vaut laisser tranquilles tes brebis en fin de gestation, manipulations, contorsions et stress ne sont pas ce qu'il y a de mieux pour elles.; Il n'y a pas urgence
à tondre, à moins qu'on soit tributaire des autres ou de son emploi du temps. On veut toujours tondre trop tôt. Chez moi les signes de mûrissement (mue) de la laine se dessinent chez
certains animaux. D'ici la fin du mois les toisons seront à point pour qu'il ne reste plus qu'à tondre facilement sous la cape ne tenant presque plus à la peau. Idéal pour le tondeur et le
mouton. Trop tôt on se retrouve avec des toisons tondues qui muent ensuite, ce qui n'est pas très sympa visuellement alors qu'une toison qui repousse uniformément est bien plus jolie. Comme je
peux tondre quand je veux, j'attends encore le moment idéal.