Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 17:14

L'été avance. Les plantes ont atteint leur maturité. Les graminées sont en graines.

De plus, l'ardeur du soleil de juillet a bien grillé la végétation.

Ne pas s'y tromper

Cependant, ne nous y trompons pas, le jaunissement des tiges des épis devenues refus peuvent cacher une herbe encore abondante.

Il importe de ne pas se laisser leurrer quand on installe nouvellement des moutons sur ce type de pâture et de veiller à ce que cette installation soit progressive pour éviter des catastrophes suite à des problèmes digestifs en conséquence d'un choc alimentaire. Cette précaution vaut tout particulièrement si les Ouessant se trouvaient sur un parc plus pauvre auparavant.

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Elevage
commenter cet article

commentaires

Library Playdate 20/08/2014 15:04

The summer is back and it is so difficult to find the right area to let the herd fro gracing. And most of the meadows will be pollen in this time and this can cause so many physical problems to the sheep.

Thomas 31/07/2013 20:12

Le berger des Lutins est d'une prudence extrême en matière d'alimentation et plus particulièrement pour ce qui est des changements de pâtures. Personnellement et surtout à cette période de l'année, je ne m'inquiète pas du tout... Il faut dire que l'herbe de milieu d'été, même si elle est bien verte, n'a plus la qualité nutritionnelle de celle de la première pousse de printemps. J'applique par contre ce type d'attitude au printemps, pour éviter des diarrhées.

dom 01/08/2013 12:12

L'expérience, je dirais même les mauvaises expériences, amène à la prudence en toute circonstance quand le contraste de richesse en végétation est là lors du changement ou simplement la nouveauté sous l'angle des espèces végétales présentes sur une prairie.
C'est tout particulièrement valable avec des animaux non vaccinés ou/et nouveaux dans l'élevage.
En dernier exemple, l'été dernier, une brebis introduite au troupeau est morte deux jours après .... météorisation décelée quelques secondes avant sa mort seulement. Elle est morte entre mes mains alors que je m'apprêtais à lui percer la panse. Je suis arrivé quelques minutes trop tard.