Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 11:00
Oui mais ça c'était avant

L'identification des ovins étant obligatoire, voilà le type de boucle fixée à chaque oreille dont bénéficiaient les petits moutons d'Ouessant à titre dérogatoire.

Oui mais ça c'était avant

Ce qui, pourtant, durant une vie de 10 à 15 ans au moins amenait à nombreuses infections et pertes.

Oui mais ça c'était avant

Et même fréquemment blessures par arrachages accidentels dans les grillages et les branches.

Oui mais ça c'était avant

Oui mais ça c'est maintenant avec le passage à l'identification électronique obligatoire.

Oui mais ça c'était avant

Quand on compare les deux dispositifs, nul besoin d'avoir fait Saint Cyr ni même avoir inventé l'eau chaude pour pouvoir comprendre que ce nouveau matériel (pourtant dérogatoire pour animaux de petite taille) est bien plus inadapté encore que le précédent.....

Oui mais ça c'était avant

.... et que ce genre d'accident n'en sera que plus fréquent encore (élémentaire mon cher Watson).

D'abord pauvre mouton évidemment. Pauvre éleveur qui ne peut plus identifier son animal. "Pauvre" (mais doit-on la plaindre) administration, si elle est honnête avec elle même, qui construit une situation bancale où personne n'y trouve son compte.

Pour cela, seule une identification sous cutanée des Ouessant (comme en bénéficient les chevaux et d'autres espèces déjà) s'avèrerait idéale en satisfaisant les intérêts de l'animal, de l'éleveur et de l'administration.

Aidez les éleveurs amateurs de moutons d'Ouessant en signant et faisant signer la pétition du lien ci-dessous pour que le bon sens prévale enfin....

Signer, un devoir pour tous ceux qui détiennent des Ouessant; signer, un soutien bienvenu également de tout sympathisant pour ce combat et vis à vis des plus à plaindre, les moutons. Alors n'hésitez pas! Signez et diffusez!

Merci à celles et ceux qui auront œuvré en ce sens!

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 18:21

Une de plus diront certains (les râleurs!), oui mais elle est primordiale, cette autre pétition.

En effet donner un statut juridique à l'animal serait une belle avancée pour notre société qui se veut évoluée. Même si les actes ensuite sont bien ce qui compte dans les faits évidemment.

(Ce ne sont pas les éleveurs de moutons d'Ouessant qui diront le contraire, eux qui peinent déjà depuis 1997 à faire reconnaître par les pouvoirs publics que le Ouessant, s'il est bien ovin, ne fait pas partie du lot d'animaux domestiques de rente des exploitations agricoles et qu'il mérite bien à ce titre et de par sa taille une identification adaptée respectueuse de son intégrité physique.)

Si vous aussi vous souhaitez faire évoluer le monde dans lequel nous vivons, comme moi, signez sur ce lien si ce n'est déjà fait.

Un statut pour l'animal? Un statut pour le Ouessant? Réclamons! Exigeons!

Un statut pour l'animal? Un statut pour le Ouessant? Réclamons! Exigeons!

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 11:57

Continuons le combat afin que les moutons d'Ouessant puissent bénéficier d'une identification (si elle doit toujours être obligatoire) pérenne et non mutilante par transpondeur sous cutané.

Ceci dans le souci de conserver l' intégrité physique des animaux, d'éviter les blessures et les pertes causées par les boucles actuelles devant être posées aux oreilles.

Plus de 500 signatures pour la pétition ci-dessous. Le cap des 1000 et plus doit être possible.

Que vous soyez visiteur régulier sur le blog des Lutins ou simple visiteur égaré, merci pour les Ouessant de signer et faire signer cette pétition, ne serait-ce que si vous considérez vous aussi que le bon sens devrait construire notre monde (à ce niveau également).

Je n'ai pas encore vu quelques noms connus du milieu du Ouessant s'afficher dans la liste des signataires, alors réagissons tous, réagissez puisque ce bon sens tarde à arriver depuis seize ans d'obligation d'identification chez les ovins.

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 16:27

En moins de deux semaines, bientôt 400 signatures en cet instant en faveur des Ouessant afin de demander leur identification par puce sous cutanée et non plus par boucles qui mutilent par arrachage, créent infections et sont bien disgracieuses il faut bien l'avouer.

Tout le monde a à y gagner. Le mouton qui ne se trouve plus mutilé et qu'on respecte enfin. L'éleveur qui a sous les yeux des animaux entiers et dans une allure naturelle, et qui n'a plus le souci de boucles perdues. Et enfin les services administratifs de contrôle qui peuvent être assurés d'une identification pérenne et certaine contrairement aux boucles qui n'offrent aucune de ces garanties.

L'identification de nos Ouessant est obligatoire de par le fait qu'ils sont ovins et de là soumis au suivi de prophylaxie, soit, mais dans ce cas que ceux qui nous imposent ces règles permettent d'instaurer une identification efficace, adaptée et respectueuse des animaux.... ce que la puce sous cutanée permet.

Malheureusement le bon sens n'est pas encore dans l'esprit des décideurs après seize ans d'identification obligatoire.

Pour les aider à se réveiller et agir en faveur de nos Ouessant et les citoyens que nous sommes et qui doivent être également considérés, signez et faîtes signer la pétition mise en ligne sur le site du Groupement des Eleveurs du Mouton d'Ouessant. Merci de votre soutien.

Nous devons et nous pouvons être des milliers à nous exprimer, alors faisons-le!

En effet, jusqu'à 300 visiteurs différents (294 exactement pour le record) passent au quotidien sur le blog des Lutins, vous êtes donc des centaines et bien plus à le faire en réalité et à pouvoir signer. De même, même si beaucoup naviguent ici et là dans l'univers ovin du net, forums, autres blogs et sites sur le Ouessant regroupent encore des centaines de personnes. Des milliers de personnes détiennent des Ouessant ne serait-ce qu'en France. Alors recueillir des milliers de signatures doit être possible.

Vous êtes convaincus, vous avez laissé parler votre raison et votre cœur en signant dans le lien ci-dessous, un grand merci de la part des moutons d'Ouessant (même si vous n'en possédez pas... pas encore)!!

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 19:49

L'identification (obligatoire!!) aux oreilles de nos Ouessant a toujours été un souci de par les infections et mutilations qu'elle entraîne et ce depuis 1997. La nouvelle génération de barrettes électroniques ne fait qu'amplifier le drame. Il est grand temps de sortir de ces systèmes archaïques qui plus est disgracieux.

Eleveur ou pas, soutenez l'action du GEMO auprès des pouvoirs publics pour qu'enfin nos moutons puissent bénéficier d'une identification respectueuse de leur intégrité physique, c'est à dire par "puçage" sous cutané par transpondeur comme le sont chevaux, chiens, chats, ... (Pourquoi pas nos Ouessant, élevés à titre conservatoire ou d'agrément et qui devraient d'ailleurs être enfin dissociés des races ovines de rente (viande, lait)).

Comment aider le petit mouton d'Ouessant? En signant et faisant signer cette pétition.

Au nom de tous les Ouessant. Merci!

Si vous deviez rencontrer un problème par ce lien, vous pouvez essayer le suivant dans la rubrique News du site du GEMO...

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 17:18
Ventrées
Ventrées

Un printemps 2013 plus que tardif, sinon inexistant d'un point de vue des normes météorologiques, n'a pas contrarié pour autant la pollinisation .

Abondance exceptionnelle de fruits au verger ayant engendré pas mal de casse en arbres et branches...

Les chênes et les châtaigniers ont fructifié également en abondance. C'est à présent le plus sur les prairies dont les Ouessant se gavent sans excès, déjà bien remplis par une herbe généreuse. Ces friandises ne présentent pas un danger comme en période de sécheresse où l'herbe est rare et que les moutons se ruent sur cette nourriture tombée du ciel. Les panses comme les intestins résistent bien.

Il y a bien longtemps que l'automne avait été aussi généreux et sans réel danger pour les systèmes digestifs.

Tout le monde profite bien chez les Lutins avant la saison d'affouragement et complémentation si nécessaire. Repos non négligeable pour le berger.

Ventrées
Partager cet article
Repost0
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 11:38
Dodues

Revenues depuis quatre semaines sur les parcs d'hiver, les filles font du lard.

Dodues

Non seulement le regain d'automne est abondant grâce aux pluies des semaines passées.....

Dodues

.... mais les ventrées de pommes, poires, mirabelles, glands constituent un régime bien nourrissant.

Voilà des brebis en parfait état pour l'arrivée de l'hiver, car c'est bien avant que les réserves corporelles doivent se constituer.

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 17:14

L'été avance. Les plantes ont atteint leur maturité. Les graminées sont en graines.

De plus, l'ardeur du soleil de juillet a bien grillé la végétation.

Ne pas s'y tromper

Cependant, ne nous y trompons pas, le jaunissement des tiges des épis devenues refus peuvent cacher une herbe encore abondante.

Il importe de ne pas se laisser leurrer quand on installe nouvellement des moutons sur ce type de pâture et de veiller à ce que cette installation soit progressive pour éviter des catastrophes suite à des problèmes digestifs en conséquence d'un choc alimentaire. Cette précaution vaut tout particulièrement si les Ouessant se trouvaient sur un parc plus pauvre auparavant.

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 12:36

La tonte permet de découvrir ou redécouvrir ses animaux. Les jeunes d'un peu plus d'un an qu'on n'avait encore jamais observés tondus. Les plus anciens qui changent au fil des ans.

C'est l'occasion également de constater la forme physique réelle des moutons en découvrant leur aspect caché durant des mois. Certains s'avèrent plus maigres que d'autres, ce qui réveille le réflexe de les vermifuger au cas où leur état serait en lien avec un souci de parasites. Comme toujours les béliers sont bien ronds. Certaines mères allaitantes également. D'autres de ces mères font un peu pitié et on est pressé de voir leurs agneaux arrêter de les solliciter à la mamelle.

Le masculin profite bien ...

Le masculin profite bien ...

Certaines mères n'ont pas trop perdu.

Certaines mères n'ont pas trop perdu.

D'autres ont besoin d'engraisser et d'abord de voir leur agneau voler de ses propres ailes.

D'autres ont besoin d'engraisser et d'abord de voir leur agneau voler de ses propres ailes.

Châtaigne, première brebis brune de production calculée en souche bretonne, se dévoile à un an.

Châtaigne, première brebis brune de production calculée en souche bretonne, se dévoile à un an.

Le rappel de vaccination des agneaux est fait depuis deux jours, l'été peut être savouré pleinement.

Le rappel de vaccination des agneaux est fait depuis deux jours, l'été peut être savouré pleinement.

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 16:20
De quoi en faire tout un foin

Les semaines passaient et la météo n'était toujours pas au rendez-vous. L'herbe était bien haute et à maturité. Elle commençait même à se coucher sous l'effet de la pluie et du vent.

De quoi en faire tout un foin

Mais voilà c'est parti. Les beaux jours sont annoncés.

De quoi en faire tout un foin

La machine ouvre l'espace. Le bruit et le mouvement ne passent pas inaperçus. Les maraudeurs sont aux aguets.

De quoi en faire tout un foin

Comme sorti de nulle part, dès les premières minutes, le milan noir apparaît scrutant chaque mètre carré rasé. A la recherche de tout animal que la manœuvre aurait tué, l'oiseau sait profiter de ces instants. Mais rien à se mettre sous le bec. Ni couleuvre ni hérisson. Le faon de chevreuil a su d'ailleurs se sauver pour éviter d'être broyé.

De quoi en faire tout un foin

Maintenant le Dieu Soleil est à l'œuvre et tape fort.

De quoi en faire tout un foin

Le trop de l'instant est assuré de combler le manque de dans six mois...

De quoi en faire tout un foin

La situation provisoire de la prairie offre une belle aire de jeux pour les jeunes loups qui vivent là, sous les pattes et par tout leur corps, des sensations sans doute tout aussi enivrantes que les bambins avec les piscines à bulles.

Le bonheur est dans le pré, même fauché.

Partager cet article
Repost0