Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 13:00

Soucis du moment pour chacun selon sa situation.

(Pour les mâles, prendre conscience de ces derniers instants avec les brebis.... avant d'être peut-être un des heureux géniteurs choisis pour l'avenir du troupeau.)

(Pour les mâles, prendre conscience de ces derniers instants avec les brebis.... avant d'être peut-être un des heureux géniteurs choisis pour l'avenir du troupeau.)

Septembre qui approche symbolise également la fin des vacances pour les béliers.

Quelques jours encore et ce sera la fin du bon temps pour les mâles qui se verront séparés alors des brebis jusqu'au 1er avril.

Bien que les accouplements en septembre (ou avant) soient plutôt rares, on n'est jamais trop prudent si on calcule et programme les choses.

Ce n'est pourtant le plus souvent qu'à partir d'octobre que les fécondations s'effectuent si les Ouessant ont conservé leurs cycles naturels et qu'ils n'ont pas trop subi de métissages (connus ou pas) avec des ovins plus précoces voire désaisonnés.

Pour le berger, c'est la dernière ligne droite après les nombreux méandres de la réflexion des mois passés concernant les meilleurs accouplements, les plus judicieux, à combiner cet automne. Au 15 octobre tout doit être décidé pour de bon. L'avenir du troupeau dépendra en grande partie des moyens mis en œuvre pour tendre vers ses objectifs.

L'œil observe. L'esprit analyse et construit en considérant le passé, le présent et le futur ... et les mille et un critères qui font prendre une décision, peut-être encore que provisoire, sur un choix plus qu'un autre.

Partager cet article

Published by dominique morzynski - dans Instants de vie
commenter cet article
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 16:07

Jamais essayé, préférant la méthode traditionnelle naturelle!

Partager cet article

Published by dominique morzynski - dans Clin d'oeil
commenter cet article
21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 15:01

Qui ça?...

La pub! C'est nouveau.

Permanente ou occasionnelle selon les visiteurs, elle vous guette à un moment ou un autre et s'affiche au milieu des colonnes des Lutins.

Jusqu'à maintenant le blog des Lutins y échappait en hébergement gratuit.

Il faudra donc m'habituer, s'habituer à faire avec. Cela me dérange mais en même temps je comprends que je ne puisse pas profiter éternellement d' un service à titre gracieux.

Maintenant, il faut voir.... La pub pour l'épilation sous les aisselles ou une tondeuse à moutons (deux sujets sans rapport, bien que ...), cela ne me dérange encore pas trop. D'autres sujets commerciaux que je cautionnerais par ce blog pourraient être plus gênants d'un point de vue idéologique.

Donc, on verra si je persiste dans l'existence du blog des Lutins de cette façon.

La seule solution pour échapper à ce phénomène serait pour moi d'adhérer à la formule payante de mon hébergeur.

Là encore, on verra.... Je donne déjà beaucoup de moi pour donner sur le Ouessant; s'il faut à présent que je donne de ma tirelire pour pouvoir donner, cela demande réflexion.

Donc désolé, mais nous allons devoir faire avec ces messages commerciaux parasites, un certain temps encore.....

Partager cet article

Published by dominique morzynski
commenter cet article
18 août 2014 1 18 /08 /août /2014 11:54

Quelques nouvelles en images des petits nouveaux du printemps... pour les jeunes qui ont bien voulu se laisser tirer le portrait.

Avec quelques précisions pour celles et ceux des visiteurs animés d'une saine curiosité, en particulier en suite à l'article sur la décoloration de la toison.

Champi (bélier noir dont l'extérieur de la toison est soumis aux effets du soleil)

Champi (bélier noir dont l'extérieur de la toison est soumis aux effets du soleil)

Lactée ( sans aucune trace de bronzage aux extrémités (queue, membres, face) pour cette agnelle, contrairement à sa mère)

Lactée ( sans aucune trace de bronzage aux extrémités (queue, membres, face) pour cette agnelle, contrairement à sa mère)

Musmone (agnelle noire, homozygote pour l'allèle "faded" au locus "Fading" et ainsi soumise à une décoloration de la toison de par cet héritage génétique)

Musmone (agnelle noire, homozygote pour l'allèle "faded" au locus "Fading" et ainsi soumise à une décoloration de la toison de par cet héritage génétique)

Grassouille (agnelle noire soumise aux effets brunissant du soleil sur les pointes de mèches de sa toison)

Grassouille (agnelle noire soumise aux effets brunissant du soleil sur les pointes de mèches de sa toison)

Hercule (agneau d'un blanc intense comme sa mère bien qu'hétérozygote au locus Agouti et porteur donc du "noir" en coloration cachée)

Hercule (agneau d'un blanc intense comme sa mère bien qu'hétérozygote au locus Agouti et porteur donc du "noir" en coloration cachée)

Molène (agnelle homozygote pour l'allèle "faded", touchée d'ailleurs tardivement par le phénomène à l'âge de quatre mois)

Molène (agnelle homozygote pour l'allèle "faded", touchée d'ailleurs tardivement par le phénomène à l'âge de quatre mois)

Brocéliande (agnelle blanche avec encore un peu de "bronzage" sur le cou, ce qui disparaîtra)

Brocéliande (agnelle blanche avec encore un peu de "bronzage" sur le cou, ce qui disparaîtra)

Woolyte (agnelle noire aux mèches brunissant sous les UV)

Woolyte (agnelle noire aux mèches brunissant sous les UV)

Kepler (agneau noir soumis aux effets du soleil)

Kepler (agneau noir soumis aux effets du soleil)

Estive (agnelle noire, homozygote pour l'allèle "faded")

Estive (agnelle noire, homozygote pour l'allèle "faded")

Roussin (agneau brun, homozygote pour l'allèle "faded" qui décolore ainsi progressivement la toison)

Roussin (agneau brun, homozygote pour l'allèle "faded" qui décolore ainsi progressivement la toison)

Annielle (agnelle noire, homozygote pour l'allèle "faded")

Annielle (agnelle noire, homozygote pour l'allèle "faded")

Fadette (agnelle noire, homozygote pour l'allèle "faded" et d'ailleurs à décoloration très avancée)

Fadette (agnelle noire, homozygote pour l'allèle "faded" et d'ailleurs à décoloration très avancée)

Ysengrine (agnelle noire, homozygote pour l'allèle "faded")

Ysengrine (agnelle noire, homozygote pour l'allèle "faded")

Machin (agneau noir, début de brunissement par effets du soleil)

Machin (agneau noir, début de brunissement par effets du soleil)

Mirlaine (agnelle noire, homozygote pour l'allèle "faded")

Mirlaine (agnelle noire, homozygote pour l'allèle "faded")

Uxantis (agneau noir, homozygote pour l'allèle "faded" d'ouù décoloration pour raison génétique)

Uxantis (agneau noir, homozygote pour l'allèle "faded" d'ouù décoloration pour raison génétique)

Toute une brochette de Lutins de 3 à 5 mois, nouvelle génération qui dans deux ans contribuera à poursuivre le travail d'étude et de conservation du désormais continental Ouessant de type ancien, travail initié maintenant depuis 18 ans en ce troupeau.

Partager cet article

Published by dominique morzynski - dans Sélection
commenter cet article
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 10:35

Pour ceux qui ne l'auraient pas encore découvert, il est possible d'afficher la photo d'un article sur l'écran en cliquant sur celle-ci et de là, feuilleter les images uniquement, en cliquant ensuite à droite ou à gauche du cliché selon ses désirs.

Essayez à partir d'une photo de cet article!

(Cette remarque me permet en même temps d'apporter quelques précisions en rapport avec l'article précédent sur la génétique.)

(Agnelle noire de quelques mois, en phase de décoloration, en référence à l'article précédent)... concernant le locus Fading (Ff Ff)

(Agnelle noire de quelques mois, en phase de décoloration, en référence à l'article précédent)... concernant le locus Fading (Ff Ff)

Bélier noir en décoloration effective de la toison (Ff Ff), tondu, en comparaison avec un sujet noir non décoloré, tondu également, à l'arrière plan

Bélier noir en décoloration effective de la toison (Ff Ff), tondu, en comparaison avec un sujet noir non décoloré, tondu également, à l'arrière plan

Partager cet article

Published by dominique morzynski - dans L'animal
commenter cet article
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 16:55

Pour les non anglophones, la traduction en français de ce second article présenté au dernier congrès sur les moutons de couleurs est consultable par ce lien sur le site du GEMO. Bonne lecture et bonne réflexion.

Partager cet article

Published by dominique morzynski - dans L'animal
commenter cet article
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 09:34

Pas trop chaud, un peu humide l'été 2014 offre avantages et inconvénients dans la vie des moutons. Le premier avantage est l'assurance d'herbe en une saison à laquelle il risque habituellement de ne plus y en avoir beaucoup. L'inconvénient sera sans doute côté parasites qui risquent d'y trouver leur compte.

Sinon la vie est paisible chez les Lutins...

Sinon la vie est paisible chez les Lutins...

... ce ne sont pas les mâles qui tendent à se regrouper qui diront le contraire.

... ce ne sont pas les mâles qui tendent à se regrouper qui diront le contraire.

Le berger a réservé une surprise à son petit monde. La troupe a réagi à son appel.

Le berger a réservé une surprise à son petit monde. La troupe a réagi à son appel.

Le seigneur des agneaux offre à ses sujets le parc des ânes, libéré après plus de trois mois de privation.

Le seigneur des agneaux offre à ses sujets le parc des ânes, libéré après plus de trois mois de privation.

la bande est un peu déconcertée devant cet espace façonné par les longues oreilles qui n'ont laissé qu'une herbe en feuilles.

la bande est un peu déconcertée devant cet espace façonné par les longues oreilles qui n'ont laissé qu'une herbe en feuilles.

Finalement cette prairie retrouvée est bien goûteuse.

Finalement cette prairie retrouvée est bien goûteuse.

C'est à qui accédera le premier aux friandises délaissées par les ânes.

C'est à qui accédera le premier aux friandises délaissées par les ânes.

Alors on prend la voie rapide.

Alors on prend la voie rapide.

Certains s'autorisent la bande d'arrêt d'urgence par péché de gourmandise.

Certains s'autorisent la bande d'arrêt d'urgence par péché de gourmandise.

On sait où on va!

On sait où on va!

Les moins disciplinés (ou plus malins?) ont pris le réseau secondaire.

Les moins disciplinés (ou plus malins?) ont pris le réseau secondaire.

De l'herbe nouvelle, mais également du feuillage des arbustes.

De l'herbe nouvelle, mais également du feuillage des arbustes.

Quel régal le prunelier!

Quel régal le prunelier!

Les rejets colonisateurs des trembles du bois voisin vont revivre des moments difficiles les empêchant de prospérer.

Les rejets colonisateurs des trembles du bois voisin vont revivre des moments difficiles les empêchant de prospérer.

C'est le cas de toutes les plantes n'entrant pas dans le régime alimentaire des ânes.

C'est le cas de toutes les plantes n'entrant pas dans le régime alimentaire des ânes.

Les anciennes habitudes sont bien vite retrouvées en ces lieux.

Les anciennes habitudes sont bien vite retrouvées en ces lieux.

Mais cette ruée en masse des touristes laineux n'est pas du goût de tous parmi le petit peuple de l'herbe qui voit là la fin d'une certaine tranquillité....

Mais cette ruée en masse des touristes laineux n'est pas du goût de tous parmi le petit peuple de l'herbe qui voit là la fin d'une certaine tranquillité....

Partager cet article

Published by dominique morzynski - dans Instants de vie
commenter cet article
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 20:41

La traduction en français du texte initialement en anglais présenté il y a quelques semaines est consultable par le lien ci-dessous du site du GEMO.

Bonne lecture! (si ce n'était déjà chose acquise dans la version originale)

Partager cet article

Published by dominique morzynski - dans L'animal
commenter cet article
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 20:41

Ci-dessous un lien vers le blog de l'Association FERME qui œuvre pour les races domestiques à petits effectifs.

Il est possible d'y découvrir un article du berger des Lutins sur son travail et sa troupe.... et d'autres actions et leurs acteurs autour de la diversité d'animaux domestiques méconnus.

Bonne lecture et bonne balade dans l'univers de FERME!

Partager cet article

Published by dominique morzynski - dans Elevage
commenter cet article
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 11:52

Sevrer les agneaux n'est pas une nécessité en élevage-loisir. Croire le contraire rejoint un certain nombre d'idées reçues sur le mouton du fait que cet animal domestique est le plus souvent élevé en exploitation dans un souci de rente, les jeunes séparés des mères étant alors soumis à engraissement pour la boucherie.

C'est tout au contraire bien plus sympathique et respectueux des animaux que de les laisser rompre le lien brebis/agneau à leur guise.

Nous avons la chance en élevant des Ouessant de type ancien de profiter d'ovins encore en partie primitifs suivant sur bien des points des rythmes et des modes de vie assez naturels. Autant donc au maximum tendre également vers des pratiques les laissant simplement vivre leur vie, quand celle-ci n'est pas mise en danger.

Le sevrage se fait donc naturellement sans notre intervention du fait que, les mois passant, les jeunes deviennent autonomes pour s'alimenter exclusivement sur la végétation et que les brebis finissent par ne plus produire de lait. La tétée devient alors anecdotique, satisfaisant le mental et l'affectif, et non plus le ventre.

En cas de sevrage obligatoire, à cause du départ de la mère ou son jeune pour un autre élevage, il ne se fait que vers trois à quatre mois. A ce stade la brebis allaitante produit normalement bien moins de lait et le risque de mammite s'en trouve limité; ce qui n'exclut pas ensuite la surveillance des mamelles de la mère en question. A cet âge, l'agneau est également apte à se débrouiller seul.

Côté stress, désespoir, angoisse suite au déchirement de la séparation, leur expression sonore par des bêlements d'appels plaintifs ne dure qu'un jour ou deux. Ensuite, du moins extérieurement, les animaux semblent être résignés.

Le sevrage peut par contre s'avérer indispensable quand il s'agit de devoir permettre à la mère de retrouver sa santé, du poids.... voire de pouvoir survivre.

Groupe de jeunes de quatre mois allant encore à la mamelle à l'occasion..... pour réconfort.

Groupe de jeunes de quatre mois allant encore à la mamelle à l'occasion..... pour réconfort.

Agnelle sevrée, entrée donc dans sa vie ovine, autonome suite au départ de sa mère.

Agnelle sevrée, entrée donc dans sa vie ovine, autonome suite au départ de sa mère.

Vieille brebis encore sollicitée à l'occasion par son grand dadet, et qui n'en souffre pas physiquement.

Vieille brebis encore sollicitée à l'occasion par son grand dadet, et qui n'en souffre pas physiquement.

Brebis allaitante qui ne manifeste aucun signe de détresse physique.

Brebis allaitante qui ne manifeste aucun signe de détresse physique.

Brebis en fin d'allaitement ayant perdu un peu de masse musculaire.

Brebis en fin d'allaitement ayant perdu un peu de masse musculaire.

Jeune de quatre mois en pleine forme, sevré à trois pour permettre à sa mère fatiguée de se reconstruire

Jeune de quatre mois en pleine forme, sevré à trois pour permettre à sa mère fatiguée de se reconstruire

Pour résumer, le sevrage chez le mouton d'Ouessant de type ancien se fait naturellement et de lui-même comme pour toute espèce animale, sans notre intervention. Cette dernière peut néanmoins s'imposer dans de rares cas: en premier lieu concernant une détresse physiologique de la mère allaitante quand il n'est pas possible de la soutenir en compagnie de son jeune.

Partager cet article

Published by dominique morzynski - dans Elevage
commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog